Rechercher

Confiné, l’étoilé Philippe Meyers se fait traiteur

Après 5 semaines de confinement en Belgique, le restaurateur étoilé de Braine-l’Alleud, Philippe Meyers, a décidé de rallumer ses fourneaux et propose une offre de plats traiteurs à emporter en toute sécurité.

En Brabant wallon, la table de Philippe Meyers, située à l’ombre de l’hôtel de ville de Braine-l’Alleud, est un incontournable pour les amateurs de gastronomie. Avec son macaron Michelin, le chef livre une cuisine lèchée, inventive juste comme il faut et, surtout, d’un équilibre et d’une justesse sans faille.


Commande facile et enlèvement sécurisé


Alors, quand il annonce sur son compte Instagram, qu’il se lance dans la confection de plats à emporter, difficile de résister. D’autant plus que, à l’image de sa cuisine, la procédure de réservation et d’enlèvement des plats est carrée, organisée, rigoureuse et ultra sécurisée. Via le site web du restaurant, on accède à un module de réservation qui permet de commander les plats de manière claire et très simple. Un vrai jeu d’enfant. Le paiement se fait directement sur la plate-forme pour éviter au maximum les échanges et les contacts. L’enlèvement des plats se fait de 10 minutes en 10 minutes dans le sas d’entrée du restaurant. Aucun contact direct avec d’autres clients, ni avec l’épouse du chef qui gère habituellement la salle du restaurant. Vos plats sont déposés dans le sas, vous les emportez et c’est terminé. Il n’y a plus qu’à rentrer chez soi et déguster.


Un menu varié et efficace


Au menu de cette première semaine de traiteur (il annonce que le menu changera régulièrement): des asperges, bien sûr, en velouté ou accompagnées d’œufs mimosa et de bœuf maturé mais aussi du poisson à foison. Daurade, bar et plie ne sont concurrencés que par une canette et un Waterzooi de volaille.

Pour commencer, nous avons fait une infidélité à l’asperge de saison et opté pour le tartare de daurade aux agrumes et crème aigre d’une part et le flan de bar accompagné de sa crème de langoustines d’autre part. D’habitude, je ne suis pas fan de l’association des agrumes et du poisson cru. Le fruit a souvent tendance à prendre le dessus et noyer le goût du poisson mais ce n’est nullement le cas ici. Chaque bouchée était d’un remarquable équilibre entre fraicheur et acidité. Quant au flan de bar, on retiendra cette douceur de la texture du flan qui fondait véritablement sur la langue et cette crème de langoustines délicieusement relevée qui venait fouetter les papilles. Ça démarrait sur les chapeaux de roues.



En plat, le bar et la plie ont également fait merveille. L’un avec sa fregola sarda et son jus de poisson, l’autre accompagnée simplement de petits légumes. Je vais pas faire long sur les saveurs et sur l’équilibre des plats qui sont juste impeccables évidemment. Par contre, un mot sur la cuisson. C’est toujours la difficulté dans des plats traiteur. Or, une sur ou une sous cuisson sur une plie ou un bar et c’est la catastrophe. Pas de cela ici, les cuissons était parfaites et le mode de réchauffage des plats n’y a rien changé.


Seule incartade viandeuse, la canette n’a pas fait exception. Parfaitement rosée et accompagnée d’un jus corsé subtilement parfumé à l’orange ainsi que d’une déclinaison de carottes dont la purée restera dans les mémoires, elle a fait la soirée des deux amateurs éclairés de 10 et 14 ans. Car oui, la cuisine de Philippe Meyers n’est pas élitiste et accessible à tous les goûts, même ceux en formation. Et rien que pour cela, je salue d’autant plus le travail de ce chef discret.

Pour terminer le repas, nous avons opté pour la mousse au chocolat. 10 euros pour un demi-litre, soit quatre belles portions, ce serait dommage de s’en priver.

Et cela m’amène tout naturellement à conclure sur le rapport qualité prix hors du commun de ce menu « Étoilé ».


Pour 4 personnes, deux adultes et deux enfants, nous avons pris 4 entrées, 3 plats (les enfants se sont partagés la canette) et la mousse au chocolat. Le tout pour une addition de ... 115 euros. Pour un menu et un travail de cette qualité c’est presque cadeau. Certains trouveront sans doute que c’est cher mais, quand les restaurants rouvriront, dites-moi où vous pouvez déguster un repas de cette tenue à un tel prix. En Brabant wallon, en tout cas, c’est impossible. Bref, je vous conseille vivement de tenter cette expérience gustative étoilée à la maison.


43 vues0 commentaire