Rechercher

3 conseils pour un poulet délicieusement rôti au barbecue sans broche

Le poulet rôti à la broche est une cuisson incomparable. Une cuisson qui permet à la volaille de cuire uniformément en ne devenant pas trop sèche. Quand on aime le barbecue mais qu’on a pas de broche il est toutefois possible de réussir une cuisson parfaite en suivant quelques conseils.


1. La marinade


L’erreur a ne pas commettre est de sortir sa volaille du frigo et de la mettre directement sur la grille. A tous les coups, vos blancs seront secs comme des semelles. Pour éviter cela, pensez à une bonne marinade dans laquelle votre poulet va baigner pendant 4 à 5 h au frais. Vous sortirez la poulet du frigo une demi-heure au moins avant de la mettre en cuisson. Pour votre marinade, je vous conseille la bière et l’estragon. Explications.



Ingrédients:


- 50 cl de bière

- 40 g d’estragon frais

- 4 gousses d’ail

- 1 càs de gros sel

- 1 càc de poivre


Préparation:


- Mélangez dans la bière, l’estragon haché, les gousses d’ail pressées, le gros sel et le poivre.

- Mettez votre poulet dans un sac congélation qui ferme hermétiquement avec un zip. Pour un poulet de 1,5 kilos, un sac de 3 litres est suffisant.

- Versez la marinade dans le sac de congélation et refermez. Massez bien votre poulet pour l’enrayer de marinade et posez-les sur le dos au frigo.



- Après une heure, retournez le poulet pour que les suprêmes baignent généreusement dans la marinade.

- Quand le poulet aura mariné minimum 4h (mais 5 à 6h est l’idéal), sortez le du frigo et du sachet congélation. Laissez-le revenir à température ambiante dans un plat où la marinade s’écoulera. Mettez le en cuisson










2. Une cuisson indirecte


Pourquoi la cuisson à la broche est-elle idéale pour cuire une volaille? Tout simplement parce que le gras qui s’échappe lors de la cuisson ne tombe pas dans les braises et ne provoque pas une cuisson à la flamme désagréable au goût et dangereuse pour la santé.



Pour reproduire cet effet, il vous faut pratiquer ce que l’on appelle la cuisson indirecte. Je dois bien avouer que jusqu’il y a quelques années, j’ignorais que c’était possible. J‘étendais mon charbon de bois sur toute la surface du foyer et je cuisais toute mes viandes en chaleur directe.

Pour notre volaille, l’idéal est donc de cuire avec un feu indirect en forme d’anneau ou de rectangle suivant la forme de votre barbecue. L’idée est de mettre une barquette d’aluminium au centre du foyer pour récupérer le jus de cuisson. Le foyer en anneau agira vraiment comme un four traditionnel et la chaleur viendra entourer votre poulet pour le cuire uniformément. Attention, j’utilise un barbecue à couvercle de type Weber pour cette cuisson. J’ignore si cela fonctionne sur d’autres types de barbecue. Mais j’obtiens ainsi une chaleur uniforme de l’ordre de 200°C.

Déposez votre poulet sur le dos pendant 20 minutes avant de le retourner sur les filets pour terminez la cuisson. Comptez une bonne heure de cuisson voire un peu plus pour un poulet d’un kilo et demi. Et comme pour toutes les viandes, prévoyez un temps de repos de 10 minutes sous de l’aluminium avant la découpe et le service.


3. Arrosez-le régulièrement


Il est important d’arroser régulièrement votre poulet pour le « nourrir » et éviter qu’il ne soit trop sec. Comme votre jus de cuisson est recueilli sous la grille, impossible de s’en servir. Pensez donc à préparer un petit glaçage qui viendra nourrir votre viande tout en rendant la peau bien croustillante et délicieusement savoureuse.

Mélangez le jus d’une orange et 3 càs de sirop d’érable. Badigeonnez votre poulet de ce mélange toutes les 10 minutes.

Et voilà le résultat garanti sans trucage.



3 886 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout